Implantation d'une intervention reposant sur des pratiques d'émergence des conduites interprétatives et mesure de son impact sur le développement des habiletés de compréhension d'enfants de 5 ans

 

Elaine Turgeon

Université du Québec à Montréal [UQAM]

 

Domaine : éducation, savoirs et compétences

Programme soutien à la recherche pour la relève professorale

Concours 2018-2019

Apprendre à lire représente un défi pour la majorité des enfants. Or, pour les enfants issus de milieux défavorisés, cela peut représenter un défi considérable, car ces derniers sont plus nombreux à présenter des vulnérabilités sur le plan cognitif et langagier à leur entrée à l'école.  Par ailleurs, il a été démontré que le retard des enfants qui ont de faibles habiletés à l'âge de 4 ans a tendance à se maintenir au fil de la scolarité. Il est donc primordial d'intervenir tôt pour assurer à ces enfants de meilleures chances de réussite. Dans cette optique, des chercheurs suggèrent que le développement des habiletés de haut niveau, avant l'apprentissage formel de la lecture, serait propice à une entrée réussie en lecture. Une des façons d'y parvenir consiste à favoriser l'émergence de conduites interprétatives (ÉCI), c'est-à-dire amener les enfants, lors de séances de lecture à voix haute d'albums, à produire des hypothèses, à les justifier et à les valider. Toutefois, on dispose de peu de données pour former les enseignants à l'adoption de telles pratiques.

Par ailleurs, malgré leur caractère prometteur, on ne dispose pas encore de suffisamment de données empiriques à propos de l'efficacité de ces pratiques sur le développement des habiletés de compréhension des enfants, et en particulier, en ce qui concerne ceux issus de milieux défavorisés. L'objectif général de notre recherche est d'implanter une intervention reposant sur des pratiques d'ÉCI, en milieu défavorisé montréalais, et d'en examiner l'impact sur les habiletés d'émergence de l'écrit d'enfants de maternelle 5 ans. De façon plus précise, notre recherche vise à : 1) Mesurer l'impact de l'intervention à court et à moyen terme sur le développement des habiletés de compréhension des enfants; et 2) Formuler des hypothèses à propos des conditions ayant pu favoriser ou non leur progrès. Afin d'atteindre ces objectifs, nous mènerons une recherche évaluative qui adoptera une approche mixte. Cette dernière combinera un devis quasi expérimental (prétest, situation intermédiaire impliquant ou non l'intervention et post-test) et une méthodologie qualitative. D'une part, des enseignants formés (groupe expérimental) implanteront une intervention reposant sur des pratiques d'ÉCI à l'aide d'un corpus d'albums et de canevas de questions visant l'ÉCI tandis qu'un second groupe d'enseignants, non formés (groupe contrôle), sera invité à lire les mêmes albums dans leur classe, à l'aide de canevas de questions qui ne visent pas l'ÉCI, et ce, afin d'isoler l'effet de l'intervention.

D'autre part, des données qualitatives seront recueillies au moyen de séquences filmées, ce qui permettra de formuler des hypothèses à propos des conditions ayant pu favoriser ou non le progrès des enfants. Notre recherche contribuera à accroitre et à approfondir les connaissances scientifiques à propos du développement des conduites interprétatives et des pratiques qui favorisent leur émergence, avant l'apprentissage de la lecture, et permettra d'identifier dans quelle mesure ces pratiques peuvent être favorables au développement des habiletés de compréhension d'enfants issus de milieux défavorisés, ce qui pourra éventuellement avoir des retombées pour les milieux de pratiques et contribuer à assurer une meilleure réussite à ces enfants.