Impact d'un programme d'entraînement à la mentalisation sur le fonctionnement réflexif de psychologues en formation et sur le développement de leurs habiletés cliniques

 

Maheux, Julie

Université du Québec à Trois-Rivières

 

Domaine : éducation, savoirs et compétences

Programme soutien à la recherche pour la relève professorale

Concours 2017-2018

La mentalisation, habileté qui permet de comprendre les états mentaux et émotions sous-jacents aux comportements de soi et des autres, est considérée aujourd'hui comme une des habiletés centrales chez le thérapeute. Cette capacité pourrait permettre au thérapeute de mieux réguler les charges émotives qu'il ressent au contact du patient, d'élaborer une meilleure compréhension du vécu de ce dernier et de lui offrir des interventions mieux ciblées. Toutefois, malgré l'intérêt grandissant pour cette habileté, très peu d'études à ce jour ont porté sur les capacités de mentalisation du thérapeute et surtout sur la possibilité de les développer. L'objectif de ce projet est donc de tester l'impact d'un programme d'entraînement à la mentalisation chez des psychologues en formation. Quatre-vingts étudiants au doctorat en psychologie seront recrutés et assignés aléatoirement à deux programmes de formation : une formation portant sur la mentalisation et une formation (groupe témoin) basée sur l'élaboration de critères diagnostiques.

Des mesures visant à évaluer l'effet des formations seront prises au début, à la fin ainsi que six mois après la formation (suivi). À chaque temps de mesure, les capacités de mentalisation et plusieurs habiletés cliniques comme la régulation émotionnelle, l'empathie, la gestion du contre-transfert et la qualité des interventions cliniques seront évaluées. Des Independent Multilevel Linear Mixed Model permettront de vérifier si l'entraînement à la mentalisation peut améliorer cette capacité chez les psychologues en formation et avoir un impact sur d'autres habiletés cliniques. Ce projet pourrait avoir des retombées et implications considérables pour l'orientation et la qualité de la formation et de la pratique clinique.