Favoriser le développement langagier (à l'oral et à l'écrit) chez les élèves allophones du préscolaire au moyen de la lecture partagée d'albums et d'approches plurilingues et dans le cadre de collaborations école-famille

 

Françoise Armand

Université de Montréal

 

Action concertée : Programme de recherche sur l'écriture et la lecture

Volet : Projet de recherche-action

Partenaire : Ministère de l'Éducation et de l'Enseignement Supérieur

Le Québec accueille dans ses écoles de nombreux enfants allophones, en apprentissage du français langue seconde (FL2). À Montréal, au préscolaire, la majorité (73%) de ces élèves identifiés comme devant recevoir des SASAF (Services d'accueil et de soutien à l'apprentissage du français) sont directement intégrés dans des classes ordinaires. Après une seule année d'apprentissage du français, ces enfants sont susceptibles, notamment en milieu défavorisé, d'avoir des performances langagières plus faibles que celles de leurs pairs francophones, ce qui constitue un facteur de risque pour leur réussite en lecture. Il apparaît donc nécessaire 1) d'outiller les enseignantes des classes ordinaires du préscolaire afin qu'elles adoptent des pratiques pédagogiques favorisant le développement langagier (oral et écrit) des jeunes élèves allophones, en contexte de diversité linguistique et d'apprentissage d'une langue seconde et 2) de soutenir les collaborations famille-école pour consolider le sentiment de compétence des parents en milieu pluriethnique et plurilingue. Cette recherche-action vise à concevoir et à mettre en oeuvre dans 12 classes ordinaires du préscolaire (3 classes dans chacune des 4 commissions scolaires participantes) une intervention qui s'appuie sur le dispositif de «lecture partagée» d'albums de littérature jeunesse en classe et à la maison. Trois modèles (M) différents de ce dispositif (trois classes/M), prenant en compte à des degrés divers le contexte de bi/plurilinguisme dans le matériel et les interventions, seront proposés. Leurs effets différenciés seront évalués au moyen de données recueillies en pré et posttest chez les enfants (compréhension orale, vocabulaire, concepts et fonctions de l'écrit, représentation sur les langues, etc.), chez les enseignants (changements de pratiques) et chez les parents (compétence parentale en lien avec le développement langagier de leur enfant).

Appel de propositions

Pour consulter l'appel de propositions, cliquez ici.

Cochercheurs

  • Audet, Geneviève U. de Montréal
  • Borri-Anadon, Corina U. du Québec à Trois-Rivières
  • Kanouté, Fasal U. de Montréal
  • Larivée, Serge J. U. de Montréal
  • Magnan-Mac Kay, Marie-Odile U. de Montréal
  • Turgeon, Elaine U. du Québec à Montréal
  • Bossy, Patricia J'apprends avec mon enfant
  • Brice, Scheila Commission scolaire de la Pointe-de-l'Île
  • Halsouet, Béatrice Commission scolaire de Laval
  • Robitaille, Sonia Commission scolaire de Montréal

Durée du projet, montant octroyé et date de dépôt du rapport final

Le projet est d'une durée de 3 ans. Le montant total octroyé est de 174 944 $. Le rapport final est attendu pour le 30 septembre 2020.