Étudiants d'orientation sexuelle minoritaire : facteurs de risque et de protection susceptibles d'influencer leur persévérance au postsecondaire

 

Aude Villatte

Université du Québec en Outaouais

 

Domaine : éducation

Programme soutien à la recherche pour la relève professorale

Concours 2016-2017

Les difficultés que peuvent rencontrer les individus d'orientation sexuelle minoritaire (par exemple, homophobie, rejet) contribuent à expliquer le niveau de détresse psychologique particulièrement élevé observé au sein de cette population (par ex., Peter, 2014). L'impact de ces stresseurs sur les trajectoires académiques des étudiants LGBQ (lesbiennes, gais, bisexuels, en questionnement) reste très peu exploré alors même que quelques travaux rapportent un risque de décrochage accru au sein de cette population (par ex., Villatte, Marcotte & Marcotte, soumis).

Compte tenu des lourdes conséquences associées au décrochage scolaire, la présente étude se propose d'explorer les facteurs susceptibles d'influencer la persévérance des étudiants LGBQ au postsecondaire. Sur la base du modèle du stress lié au statut de minorité (Meyer, 2003), cette recherche vise à évaluer : 1) les effets médiateurs de trois stresseurs spécifiques (victimisation vécue à l'école, climat familial conflictuel, sentiment de différence vis-à-vis des pairs) sur la relation entre orientation sexuelle et persévérance scolaire; 2) les effets modérateurs de l'identité et du soutien social perçu sur la relation entre ces stresseurs et la persévérance.

Un échantillon total de 1500 étudiants est visé afin d'obtenir un échantillon d'environ 107 étudiants LGBQ. L'ensemble de ces étudiants sera interrogé, à deux reprises et à six mois d'intervalle, via un questionnaire en ligne. La méthode de Hayes (2013) permettra de tester le modèle de médiation modérée supposé. Les résultats viendront pallier le manque de connaissances disponibles quant à l'adaptation scolaire des étudiants LGBQ et éclairer les mesures les plus susceptibles de prévenir le décrochage de ces derniers.