Effets d'une intervention en conscience morphologique sur la production des mots écrits chez des élèves francophones de 4e année du primaire

 

Anila Fejzo

Université du Québec à Montréal

 

Domaine : éducation

Programme établissement de nouveaux professeurs-chercheurs

Concours 2014-2015

La présente recherche vise à mesurer les effets durables d'une intervention didactique sur la production des   mots écrits chez des élèves francophones de 4e année du primaire. De plus, elle évaluera la production des mots et la conscience morphologique des participants afin de déterminer leurs difficultés. Nos objectifs s'avèrent cruciaux dans le contexte où une proportion inquiétante d'élèves québécois échouent aux épreuves en écriture de fin du primaire en raison des difficultés éprouvées lors de la production des mots.

Pour atteindre les objectifs fixés, le devis de recherche quasi-expérimental à série temporelle a été retenu. Les participants seront les élèves francophones de 4e année de quatre écoles de Montréal. L'intervention sera mise en œuvre dans deux écoles assignées au hasard, pendant que les élèves des deux autres écoles suivront l'enseignement habituel. Des mesures de la production des mots écrits (dictée de mots et entrevue) et de la conscience morphologique (dérivation de mots et de pseudo-mots) seront administrées aux deux groupes de recherche avant l'intervention, immédiatement après l'intervention et après un laps de temps après l'intervention.

Notre étude informera les milieux de la recherche et de l'éducation sur les effets d'une intervention didactique si peu documentés dans la littérature et sur les difficultés que les élèves de 4e année éprouvent lorsqu'ils écrivent les mots. De plus, elle proposera aux intervenants scolaires une piste d'intervention en production des mots novatrice et, en même temps, invitera à réfléchir sur son intégration dans le programme d'enseignement.