Effet différentiel des types de soutien du supérieur immédiat et des styles d'orientation des buts des apprenants sur des indices affectifs, cognitifs et comportementaux liés au transfert des apprentissages

 

Martin Lauzier

Université du Québec en Outaouais

 

Domaine : gestion des organisations

Programme établissement de nouveaux professeurs-chercheurs

Concours 2014-2015

Les études publiées sur le sujet suggèrent que le soutien du supérieur immédiat présente des effets tantôt puissants, tantôt négligeables, sur le transfert des apprentissages effectué par les apprenants à la suite d'une formation. Nous ne détenons que très peu d'informations sur ce qui constitue une mesure valable du soutien du supérieur immédiat et les raisons qui peuvent expliquer la variabilité des effets observés dans les études passées. Or, ce projet de recherche propose de renouveler notre conception du soutien du supérieur immédiat en adoptant une perspective multidimensionnelle des comportements de soutien émis par le supérieur immédiat.

Parallèlement, ce projet vise aussi à étudier le degré auquel l'effet des divers types de soutien varie selon le style d'orientation des buts qui caractérise chaque apprenant. L'hypothèse centrale de ce projet tient au fait que les types de soutien et les styles d'orientation des buts, pris individuellement ou conjointement, produiront des différences aux niveaux : a) affectif (le sentiment d'efficacité personnelle, la motivation à transférer), b) cognitif (intentions à transférer les nouveaux apprentissages) et c) comportemental (comportements de transfert). Ce projet de recherche privilégie une approche quantitative. La collecte des données se fera au moyen de multiples questionnaires sur différents sites, et ce, afin d'élaborer un cadre de référence permettant de mieux saisir les mécanismes sous-jacents au soutien du supérieur immédiat en contexte post-formatif.