Effet de la régulation du sommeil sur l'association entre l'adversité familiale et les problèmes de comportement chez des enfants d'âge préscolaire pris en charge par la Direction de la protection de la jeunesse

 

Evelyne Touchette

Université du Québec à Trois-Rivières [UQTR]

 

Domaine : développement et fonctionnement des personnes et des communautés, et vie sociale

Programme soutien à la recherche pour la relève professorale

Concours 2018-2019

Contexte : Les enfants suivis en Centre Jeunesse sont davantage exposés à l'adversité familiale que les enfants de la population générale (Observatoire des tout-petits, 2015-2016). Il est reconnu que l'exposition à l'adversité familiale favorise l'émergence des problèmes de comportement (Dubois-Comtois et al., 2013). La prévalence des problèmes de comportement (~20%) est élevée auprès des enfants suivis en Centre Jeunesse (Lehmann et al., 2013). En plus de présenter des problèmes de comportement, ces enfants présentent aussi des problèmes de sommeil (De Bellis, 2001). Or, peu de données sont disponibles sur la régulation de sommeil de ces enfants ainsi que sur l'effet du sommeil sur l'association entre l'adversité familiale et les problèmes de comportement. Une étude auprès d'enfants d'âge préscolaire (Kerr & Zelazo, 2004) a montré que des fonctions exécutives, processus cognitifs impliqués dans la régulation comportementale et gouvernés par la régulation du sommeil, se développent plus rapidement chez les filles, cette question sera également examinée dans ce projet.

Objectifs : Cette recherche vise à: 1) dresser un tableau de la régulation du sommeil et de son environnement auprès des enfants exposés à l'adversité familiale et le comparer à des enfants de la population générale, 2) investiguer l'effet de la régulation du sommeil sur l'association entre l'adversité familiale et les problèmes de comportement et 3) investiguer à savoir si cet effet est plus important chez les filles.

Hypothèses : Il est attendu: 1) que les enfants exposés à l'adversité familiale présenteront une moindre qualité de régulation de sommeil que les enfants de la population générale, 2) qu'un gradient de risque d'adversité familiale élevé sera associé à un niveau élevé de problèmes de comportement; l'association entre l'adversité familiale et la régulation de sommeil démontrera l'implication du sommeil dans le processus unissant ces variables et 3) que l'effet de la régulation du sommeil sur l'association entre l'adversité familiale et les problèmes de comportement sera plus important chez les filles.

Méthode : Pour ce faire, une collecte de données auprès d'enfants âgés entre 3 et 5 ans (n=80) suivis en Centre Jeunesse est envisagée via des visites à domicile. Les problèmes de comportement seront évalués par le système d'évaluation du comportement de l'enfant (BASC-2-CDN-F) (Reynolds et al., 2010). L'adversité familiale sera mesurée par les événements de vie stressants vécus par l'enfant (Life Event Scale; Coddington, 1972), la qualité de l'environnement familial (Home Inventory; Bradley et al., 2001) et la victimisation de l'enfant (Juvenile victimisation Questionnaire; Hamby et al., 2011). La régulation du sommeil sera mesurée sur une période de 72h à l'aide d'un actigraphe installé au poignet de l'enfant et la tenue d'un agenda de sommeil. L'environnement du sommeil sera mesuré par la complétion du Child Sleep Habits Questionnaire (Owens et al., 2000). Des analyses de régression reposeront sur l'échantillon complet (n=160). Importance du projet.

Ce projet permettra de générer de nouvelles connaissances dans le domaine de la régulation de sommeil auprès des enfants suivis en Centre Jeunesse qui pourrait s'avérer un levier d'intervention prometteur pour diminuer les problèmes de comportement chez ces enfants (filles) exposés à l'adversité familiale.