Développement de la mémoire de travail en contexte d'interventions orthopédagogiques individualisées, spécifiques et intensives auprès d'élèves présentant une déficience intellectuelle : influence sur le décodage en lecture

 

Karine N. Tremblay

Université du Québec à Chicoutimi

 

Domaine : éducation

Programme soutien à la recherche pour la relève professorale

Concours 2016-2017

Les élèves ayant une déficience intellectuelle (DI) présentent des difficultés importantes dans l'apprentissage du décodage en lecture. Or, le fonctionnement déficitaire de leur mémoire de travail (MdT) pourrait être en cause. Chez les jeunes ayant une DI, des études révèlent les effets positifs d'entrainer la MdT sur le développement de celle-ci, mais le transfert sur le décodage en lecture n'a pas été mesuré. Dawson et Guare (2010) proposent des interventions en milieu scolaire visant à augmenter l'efficience de la MdT dans un contexte individuel, ciblé et intensif. Puisqu'au Québec, les professionnels formés pour effectuer ce type d'intervention en milieu scolaire sont les orthopédagogues, ils pourraient offrir ces services auprès d'élèves ayant une DI.

L'étude vise à décrire et à comprendre l'influence d'entrainer la MdT par des interventions orthopédagogiques ciblées, individuelles et intensives sur le décodage en lecture d'élèves ayant une (DI). Cette recherche descriptive utilise une approche qualitative par étude de cas multiples. En tout, neuf jeunes ayant une DI légère (8-14 ans) recevront des interventions orthopédagogiques individualisée (3 fois par semaine pendant 10 semaines) pour augmenter l'efficience de leur MdT. L'évolution de leurs compétences (MdT et décodage en lecture) sera documentée au cours du programme : outils standardisés (jeune) et entrevues (enseignant et orthopédagogue).

En contexte québécois, cette étude présentera les premiers résultats sur la pertinence des interventions orthopédagogiques pour augmenter l'efficience de la MdT auprès d'élèves ayant une DI.