Développement d'une zooarchéologie sociale et intégrée : une application au cas des Iroquoiens du Saint-Laurent

 

Gates St-Pierre, Christian

Université de Montréal

 

Domaine : cultures, religions et civilisations

Programme soutien à la recherche pour la relève professorale

Concours 2017-2018

Ce projet de recherche vise à obtenir une compréhension globale du rôle de la faune chez les Iroquoiens du Saint-Laurent entre les XIVe et XVIe siècles de notre ère. Suivant le succès d'un projet pilote prônant une approche intégrée, le présent projet vise à étendre cette approche à un ensemble plus vaste de collections archéologiques provenant de la région du Haut-Saint-Laurent. En ajoutant les collections exceptionnelles de restes osseux d'animaux provenant des sites McDonald et Droulers, plus anciens, à celle du site Mailhot-Curran, plus récente et déjà analysée, il sera permis d'obtenir une vision chronologique plus complète des modes d'exploitation de la faune par cette communauté iroquoienne.

L'approche intégrée consiste à combiner un ensemble d'analyses complémentaires, mais traditionnellement réalisées en isolation les unes des autres: analyses zooarchéologiques (restes osseux d'animaux consommés), analyses technologiques (techniques de production d'outils en os) et analyses tracéologiques (analyse de la fonction des outils en os à partir de leurs microtraces d'utilisation). Ce projet innove aussi par la perspective d'une archéologie et d'une zooarchéologie sociales, visant à outrepasser la simple dimension économique de l'exploitation des ressources fauniques pour en découvrir les aspects sociaux: partage des ressources, identification d'activités genrées, transmission des savoirs-faire techniques, matérialisation des symboles et des identités, etc. Ce projet permettra de former de nombreux étudiants à des méthodes d'analyse très recherchées. Par leur implication active dans les activités de diffusion des connaissances, ils acquerront aussi des compétences indispensables en ce domaine.