Développement d'outils de gestion de l'eau souterraine pour les décisions territoriales

 

Roxane Lavoie

Université Laval

 

Action concertée : L'aménagement du territoire et la gestion durable de la ressource eau souterraine - Lancement : Avril 2009

Volet: Bourse doctorale

Partenaire : Ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs

Le ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs (MDDEP) a lancé en 2008 un programme d'acquisition de connaissances sur les eaux souterraines, qui encourage le développement de la cartographie hydrogéologique du territoire québécois dans le but de dresser un portrait fiable de cette ressource, facilitant sa protection et sa conservation. Ce projet de doctorat vise le développement d'un outil qui facilitera l'intégration de l'information hydrogéologique dans l'élaboration des documents de planification territoriale. La principale question de recherche est la suivante : Quels outils de gestion de l'eau souterraine développer pour contribuer à une meilleure prise en compte des enjeux de protection des eaux souterraines dans la réalisation ou la mise à jour des schémas d'aménagement et de développement? L'outil proposé permettra d'évaluer et de cartographier le niveau d'adéquation d'un usage du territoire particulier (exploitations agricoles, villégiature, etc.) en considérant la vulnérabilité de l'eau souterraine, son importance pour l'approvisionnement en eau potable, les caractéristiques du territoire et les impacts de l'utilisation du territoire. La région à l'étude sera le bassin versant de la rivière Chaudière.

Pour élaborer cet outil, une revue détaillée de la littérature, des entrevues semi-dirigées avec les différents acteurs de l'eau ainsi qu'une étude des schémas d'aménagement et des plans d'urbanisme seront d'abord effectuées. Une analyse multicritère, réalisée à l'aide d'un panel d'experts de différents milieux (spécialistes dans le domaine de l'eau, spécialistes en agroenvironnement, urbanistes et aménagistes), évaluera l'adéquation des usages du territoire aux ressources en eau souterraine. Un prototype d'application de l'outil sera développé pour trois MRC, ayant des caractéristiques socio-économiques différentes et situées dans le bassin versant de la rivière Chaudière, afin d'évaluer la faisabilité de l'application de cette méthode.

Les représentations cartographiques produites à l'aide de l'outil proposé, qui intègrent l'information hydrogéologique et celle sur l'aménagement du territoire, permettront aux intervenants de tenir compte des ressources en eau souterraine dans leurs décisions lors de l'élaboration des documents de planification. Cet outil multicritère permettra d'évaluer si les affectations actuelles du territoire sont compatibles avec les ressources en eau souterraine. Pour les lieux où il y aurait des conflits d'usage, l'outil permettra de proposer des scénarios alternatifs avec des affectations compatibles. Il sera ainsi possible de favoriser une distribution spatiale des usages du territoire à forte pression (e.g. exploitations porcines, industries) qui minimise les risques de contamination des eaux souterraines (et en particulier des sources potentielles d'approvisionnement en eau potable. D'autre part, la méthode permettra de prioriser les aquifères à protéger pour des fins d'approvisionnement en eau potable. Des partenariats avec plusieurs organismes (lettres d'appui annexées à la demande), dont le MDDEP, le comité de bassin de la rivière Chaudière (COBARIC), le MAMROT, les MRC ainsi que les experts impliqués sur le panel favoriseront la réalisation et le succès du projet.

Appel de propositions

Pour consulter l'appel de propositions, cliquez ici.

Durée du projet et date de dépôt du rapport final

Le projet est d'une durée de 3 ans. Le rapport final est attendu en mars 2013.