Déterminants des trajectoires d'anxiété, de perfectionnisme et de procrastination menant à l'abandon des études chez les doctorants

 

Geneviève Belleville

Université Laval

 

Action concertée : Programme de recherche sur la persévérance et la réussite scolaires 2016-2017

Volet : Projet de recherche

Partenaire : Ministère de l'Éducation, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (MEESR)

Devant les taux alarmants d'abandons dans les programmes de doctorat (40-60%), les recherches suggèrent de réduire la
procrastination, le perfectionnisme et le niveau d'anxiété qu'éprouve l'étudiant dans la réalisation de sa thèse. Toutefois, le lien
longitudinal entre ces variables et l'abandon reste à démontrer. Les objectifs de la recherche sont (1) identifier les trajectoires
de l'anxiété, du perfectionnisme et de la procrastination (et les liens entre les trois) chez les doctorants et lier ces trajectoires
à la motivation, à l'efficacité personnelle et à l'abandon; (2) identifier les caractéristiques de l'étudiant (sexe, statut d'étudiant
international, profil atypique) et du contexte universitaire (domaine d'étude, soutien financier, support social) associées aux
différentes trajectoires; et (3) identifier les caractéristiques du directeur de thèse et les types d'échanges avec ce dernier
influençant l'anxiété, le perfectionnisme et la procrastination chez l'étudiant. Cinq cents étudiants de troisième cycle rempliront
des questionnaires à six reprises sur une période de deux ans. Ces questionnaires évaluent l'anxiété, le perfectionnisme, la
procrastination, l'alliance de travail, la motivation, l'efficacité personnelle, l'intention d'abandonner et les caractéristiques du
contexte universitaire. De plus, trente dyades étudiant-directeur participeront à un échange verbal filmé. Adoptant une
approche multidisciplinaire combinant psychologie clinique et sciences de l'éducation, ce projet permettra d'identifier les
trajectoires d'anxiété, de perfectionnisme et de procrastination associées au plus grand risque de démotiver l'étudiant et de
l'amener à abandonner ses études. Il contribuera au développement d'interventions plus ciblées, porteuses de changement
pour les étudiants, mais aussi pour les universités qui pourront proposer à leurs professeurs des stratégies gagnantes pour
favoriser la persévérance au doctorat.
 

Appel de propositions

Pour consulter l'appel de propositions, cliquez ici.

Cochercheurs

- Guillaume Foldes-Busque, Université Laval
- Frédéric Guay, Université Laval
 

Membres collaborateurs

- Alain Beaulieu, Université Laval
- Koassi D'Almeida, Université Laval
 

Durée du projet, montant octroyé et date de dépôt du rapport final

Le projet est d'une durée de 3 ans, le montant total octroyé est de 190 501$ et le rapport final est attendu pour le 1er novembre 2019.