Déterminants de mise en oeuvre des stratégies de changement d'échelle dans les entreprises sociales et collectives : une étude exploratoire

 

Maude Léonard

Université du Québec à Montréal [UQAM]

 

Domaine : gestion des organisations

Programme soutien à la recherche pour la relève professorale

Concours 2018-2019

Une fois leurs initiatives bien implantées localement, certaines entreprises sociales et collectives (ESC) cherchent à maximiser leur impact, entre autres en élargissant l'éventail de personnes touchées par leur action, en diversifiant leur clientèle, leur offre de production ou de services, ou encore en reproduisant leur modèle sur d'autres territoires (Gheerbrant et Pache, 2014). Selon la typologie des stratégies de changement d'échelle de l'Agence de Valorisation des Initiatives Socio-économiques (AVISE, 2014), il existe cinq grands modèles de changement d'échelle 1) la fertilisation 2) la coopération, 3) la fusion, 4) la diversification et 5) l'essaimage. Ces dernières sont considérées comme des moyens permettant aux innovations sociales d'être répliquées tout en s'adaptant aux contextes particuliers des territoires où elles s'implantent.

Bien qu'il existe une littérature florissante sur la croissance et le changement d'échelle des entreprises du secteur privé traditionnel, les résultats sont difficilement transférables dans le secteur des ESC où le choix de changer d'échelle ne s'appuie pas uniquement sur des questions de rentabilité financière, mais avant tout sur le souhait de reproduire les résultats positifs à plus grande échelle (Bradach, 2003). Ainsi, le manque d'informations scientifiques et empiriques sur la manière de changer d'échelle et sur les bonnes pratiques représente un défi à la mise en place d'un tel processus (Massarsky et Gillespie, 2013). Il devient alors plus difficile pour les ESC de tirer des leçons des défis rencontrés par celles qui se sont déjà aventurées à se franchiser et de s'inspirer de leurs expériences.

Le projet vise à faire avancer les connaissances sur les déterminants de mise en œuvre des stratégies de changement d'échelle au sein des ESC au Québec. Par une approche de mobilisation des connaissances menée avec l'organisme de transfert Territoires Innovants en Économie Sociale et Solidaire (TIESS), cette recherche de nature exploratoire à devis méthodologique mixte cherche à décrire le contexte entourant la mise en place des stratégies de changement d'échelle et à comprendre les processus et motivations propres au changement d'échelle dans les ESC à travers les paradoxes et tensions inhérentes. Notre échantillon se compose dans un premier temps d'ESC s'apprêtant à mettre en œuvre une stratégie de changement d'échelle auprès desquelles nous mènerons des entrevues et procéderons à de l'observation participante. Dans un deuxième temps, nous soumettrons des questionnaires auprès de 50 autres ESC ayant déjà mené une démarche de changement d'échelle. Certaines seront sélectionnées à titre de cas typique pour participer à des entrevues plus approfondies.

Notre analyse mobilisera les modalités de développement propres à l'association de personnes et l'entreprise; les stratégies mises en œuvre devant, à chaque étape, assurer un équilibre à la tension qui survient entre le développement de la mission sociale et celui de l'activité de l'entreprise (Desforge, 1980). Nous puiserons dans les différents paradoxes générés et reconnus par Smith et Lewis (2011) comme complexifiant la gestion des ESC. Ceux-ci touchent les questions d'identité, d'innovation, d'organisation et de performance.

Cette recherche saura être utile pour les ESC souhaitant maximiser leurs impacts tout en faisant avancer les connaissances peu développées dans ce domaine.