Comprendre l'efficacité des services d'éducation des adultes actuels pour les jeunes réfugiés syriens et leur dimension du genre au Québec

 

Ratna Gosh

Université McGill

 

Action concertée : Programme de recherche sur la persévérance et la réussite scolaires

Volet : Projet de recherche

Partenaire : Le ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES)

Le Québec a soudainement vu affluer les réfugiés syriens en grand nombre, dont la majorité est peu éduquée et ne connaît aucune des langues officielles. L'accent étant mis sur l'intégration des enfants dans le système scolaire, la population de jeunes adultes nombreuse a été grandement négligée. Ceci en dépit des travaux de recherche qui mettent en lumière les problèmes scolaires des jeunes adultes réfugiés, qui sont beaucoup plus importants que ceux des enfants. Notre recherche portera sur les jeunes adultes qui présentent des risques de ne pas être en mesure de profiter d'une éducation leur permettant d'acquérir les compétences minimales requises pour occuper un emploi et participer pleinement à la société québécoise. Notre objectif consiste à renforcer notre compréhension de l'efficacité des services d'éducation des adultes actuels pour les jeunes réfugiés syriens et leur dimension du genre au Québec. Nous examinerons les pratiques exemplaires dans les autres provinces et les autres pays et recommanderons des stratégies pratiques qui pourraient être mises en œuvre par les établissements d'éducation des adultes à Montréal et dans l'ensemble du Québec.

Nous utiliserons une méthodologie qualitative axée sur la dimension du genre pour répondre à nos questions de recherche sur les difficultés auxquelles font face les jeunes étudiants réfugiés syriens et leurs enseignants dans les établissements d'éducation des adultes. L'équipe inclura le chercheur principal et un cochercheur psychologue qui aidera à mieux comprendre au sein du projet comment les dimensions de la santé mentale et du bien-être psychologique peuvent faciliter ou entraver la participation des jeunes réfugiés syriens aux services d'éducation des adultes. Ces dimensions sont particulièrement importantes pour cette population qui présente des risques de piètre adaptation psychologique ou de problèmes de santé mentale en raison du stress de l'acculturation, des expériences traumatisantes antérieures et de la phase de développement du jeune âge adulte (phase associée à la fois à l'apparition de la majorité des troubles mentaux et aux principaux jalons et transitions, y compris les jalons du parcours scolaire).

Les principales méthodes de recherche incluront des entrevues structurées approfondies, des discussions de groupe et des activités d'observation d'ateliers. Les chercheurs mobiliseront tous les intervenants, y compris les jeunes adultes syriens eux-mêmes, les enseignants, les travailleurs sociaux et d'autres professionnels dans les établissements d'éducation des adultes. L'étude sera menée dans au moins cinq établissements d'éducation des adultes du Québec.

Les résultats poursuivis par l'étude sont non seulement d'offrir des données dont nous avons un besoin urgent, mais également de formuler des recommandations en matière de politiques et de pratiques. Le transfert des connaissances sera réalisé au moyen d'ateliers dans les établissements d'éducation des adultes, de recommandations au ministère de l'Éducation, de publications dans des revues et des journaux pour les enseignants ainsi que d'un site Web du projet.

COCHERCHEURS

NOM

PRÉNOM

ÉTABLISSEMENT

DÉPARTEMENT

STATUT EN RECHERCHE

Iyer

Srividya

Université McGill

social and transcultural psychology

Chercheur universitaire clinicien

 

Appel de propositions

Pour consulter l'appel de propositions, cliquez ici.

Durée du projet

Le projet de recherche est d'une durée de 3 ans et le rapport final est attendu pour le 31 décembre 2021.