Comportement des ménages, le marché du travail et les effets des politiques fiscales

 

Rigas Oikonomou

HEC Montréal

 

Domaine : économie et emploi

Programme établissement de nouveaux professeurs-chercheurs

Concours 2014-2015

L'objectif du projet de recherche est d'analyser l'impact du processus de décision des ménages sur les effets macroéconomiques, et en particulier sur le marché du travail et les implications des politiques fiscales dans ce cadre. Ce projet reconnait que la prise de décision commune au sein des familles influence fortement la manière dont le taux d'emploi répond aux fluctuations économiques, et le fait que tout changement à la structure de l'imposition affecte différemment la prospérité des membres du ménage. Ces deux objectifs, d'une part cerner le fonctionnement du taux d'emploi et d'autre part comprendre comment les états pourraient augmenter l'imposition en minimisant le coût pour les individus, sont d'actualité en cette période de crise pour les économies développées.

Du point de vue méthodologique, notre projet présente un cadre théorique qui peut être utilisé pour décrire de manière précise le comportement optimal des ménages, et pour étudier l'allocation interne des familles. Ce cadre repose sur les prémisses qu'il y a d'une part une inégalité considérable entre les ménages (cet aspect de notre théorie est influencé par le cadre théorique existant en macro-économie), mais également une inégalité considérable au sein du ménage entre les individus le composant. Nous tentons de déchiffrer cette dernière. A travers des applications, nous illustrons l'importance de cette recherche. Du point de vue empirique, notre recherche utilise abondamment des bases de données micro-économiques afin de donner une structure précise à nos choix de modélisation et de mettre a l'épreuve les prédictions de notre modèle théorique face aux données.