Cinéma documentaire, nouveaux médias et plateformes interactives : la création de nouvelles structures narratives dans le milieu des arts médiatiques

 

Daniel Cross

Université Concordia

 

Domaine : arts et littérature

Programme appui à la recherche-création

Concours 2016-2017

Le projet que nous proposons s'intitule Cinéma documentaire, nouveaux médias et plateformes interactives : La création de nouvelles structures narratives dans le milieu des arts médiatiques. Il répond au besoin urgent d'adresser des développements technologiques majeurs qui affectent actuellement le domaine des médias documentaires tout comme l'ensemble du monde audiovisuel et de l'information. Le projet consiste d'abord à évaluer l'impact des capacités interactives des nouvelles technologies sur la narration documentaire traditionnelle. Prenant comme point de départ l'œuvre engagée de Daniel Cross, qui dirige cette initiative, un groupe de recherche composé de cinéastes et de théoriciens du documentaire, ainsi que de spécialistes des arts informatiques, tente ici de cerner les transformations du récit documentaire suite à l'émergence des nouveaux médias et de l'interactivité. Le groupe s'interroge notamment sur l'impact de l'alphabétisation numérique grandissante du public sur les récits documentaires.

Ce projet anticipe les conséquences possibles des récents bouleversements technologiques en se concentrant particulièrement sur la manière dont l'interactivité redéfini les paramètres habituels de la notion d'auteur. Partant de l'hypothèse que les demandes du public pour des contenus de plus en plus interactifs auront un impact négatif sur le rôle traditionnel du réalisateur en tant qu'auteur, nous croyons qu'il est impératif de considérer les conséquences du contrôle du public sur les dénouements narratifs. De plus, notre projet cherche à appliquer ses constats pour anticiper la manière dont les approches pédagogiques arriveront à engager des publics plus jeunes tout en transmettant la tradition documentaire.

Étant donné la rapidité et l'intensité des changements technologiques, ces spéculations constituent une base méthodologique importante de notre projet qui pourrait engendrer des retombées intéressantes. Enfin, ce projet cherche à discerner quelles approches de documentaire intéractif encouragent une plus grande participation, une création collective et une expression de soi. Peuvent ces récits avoir un réel impact social par rapport aux sujets et aux utilisateurs?

Aujourd'hui le Canada demeure un leader mondial en ce qui concerne le documentaire classique et conséquemment des modèles de production matures existent pour ce genre de projet audiovisuel avec un financement adéquat des agences culturelles. À l'opposé, la communauté du documentaire interactif est plutôt jeune et existe sans modèle stable de financement en production. Cette situation est alarmante, étant donné la croissance exponentielle des nouvelles technologies et de son impact sur l'alphabétisation médiatique. Il existe donc un besoin urgent de développer un modèle soutenable pour le documentaire interactif au Canada.