Champ haptique (Haptic Field) : expérience artistique de toucher à distance combinant art des nouveaux médias, anthropologie sensorielle, technologie musicale et ingénierie

 

Christopher Salter

Université Concordia

 

Domaine : création artistique et littéraire

Programme appui à la recherche-création

Concours 2014-2015

Haptic Field (champ haptique) est un programme novateur de recherche-création axé sur trois questions centrales : 1) Le toucher peut-il être partagé au sein d'un groupe de personnes réparties dans un l'espace?; 2) Comment les théories culturelles et anthropologiques relatives au toucher peuvent-elles façonner le développement technologique et artistique dans la recherche sur l'haptique?; 3) Comment des méthodes ethnographiques de l'anthropologie sensorielle peuvent-elles élargir l'éventail d'approches liées à l'interaction personne-machine (IPM) et aux « facteurs humains » qu'on utilise pour mesurer l'expérience utilisateur? Ces questions seront traitées par une équipe interdisciplinaire inusitée : Chris Salter, chercheur-créateur; David Howes, anthropologue de renommée internationale (Concordia); Marcelo Wanderley, directeur du CIRMMT (McGill) et expert de renommée internationale en design de nouvelles interfaces musicales; et Luis Rodriguez, professeur d'ingénierie (Concordia) et spécialiste en systèmes de détection et de commande pour interfaces homme-machine.

Sur le plan artistique, ce programme élaborera une performance multi-participants semblable à un jeu, intitulée Haptic Field. Un groupe de gens réunis dans un vaste espace mettront des costumes identiques munis de dispositifs haptiques (petits actionneurs) et de capteurs qui mesurent des réactions physiologiques telles que des réflexes musculaires et l'accélération. Ces dispositifs génèrent sur le corps des sensations tactiles presque imperceptibles ou intenses qui affectent la proprioception et l'équilibre d'un participant. La qualité, l'emplacement et le comportement des vibrations sur le corps des participants et dans l'espace changent à mesure que ceux-ci se déplacent en fonction de signaux lumineux et sonores. L'intensité des sensations augmente lorsque les participants se rapprochent l'un de l'autre. Des technologies de détection et de transmission sans fil transmettent les données de détection et de commande, et les sensations tactiles qui en découlent, d'un participant aux autres participants, un peu comme une vague qui déferle. Parallèlement, les réactions corporelles (secousses, rééquilibrage) peuvent modifier l'intensité des sensations tactiles sur leur corps. Ces impressions sensorielles sont donc partagées par les participants, ce qui crée la sensation inédite d'un « champ » tactile improvisationnel en mouvement parmi eux. Résultats : 1) installation artistique; 2) contributions à des conférences sur l'haptique, l'informatique musicale et l'automatique (NIME, Eurohaptics); 3) outils logiciels/ matériels utilisés en dehors du programme artistique.