Cartographie théorique des enjeux et stratégies durables dans les concours canadiens de design pour l'espace public

 

Carmella Cucuzzella

Université Concordia

 

Domaine : milieux de vie et aménagement

Programme établissement de nouveaux professeurs-chercheurs

Concours 2012-2013

Introduit en 1998, par le US Green Building Council, le système d'évaluation Leadership in Energy and Environmental Design fut adopté par le Conseil du bâtiment durable du Canada en 2003. Dans le contexte canadien, on observe depuis, son impact sur la conception des projets architecturaux et surtout dans les situations de concours d'architecture où il devient la norme environnementale servant à mesurer la durabilité des projets. Considérant que cette nouvelle norme ne s'adresse qu'au pilier environnemental, on est en droit de considérer que l'adoption de ce système n'est pas un garant d'une perspective globale pour la conception des projets et ne dit pas comment les architectes et les planificateurs parviennent à prendre en compte les autres piliers. Comment les questions et les stratégies concernant la durabilité ont évolué depuis 2003 dans les concours d'architecture au Canada?

L'analyse et la documentation de ces facteurs durables se feront en constituant une cartographie théorique et historique pour la période 2003-2011. Cet instrument de recherche informera ces facteurs en fonction des quatre piliers de la durabilité soit la culture, la société, l'environnement et l'économie, et permettra, pour la première fois dans le contexte canadien, de comprendre comment les maîtres d'ouvrage, les architectes et les jurés des concours de design pour les projets publics ont pris en compte les questions de durabilité. Cette recherche est d'autant plus pertinente et actuelle, que ses résultats contribueront directement à l'amélioration des politiques et des modes d'organisation des concours de design d'espaces publics au Canada.