Avant et après le début de la crise du crédit : la confiance des investisseurs influence-t-elle l'évaluation des obligations de sociétés

 

Yuan Wang

Université Concordia

 

Domaine : économie et emploi

Programme établissement de nouveaux professeurs-chercheurs

Concours 2014-2015

Les chercheurs ont établi un lien entre la confiance au regard du marché boursier et le rendement prévu des actions. La relation de couverture entre la dette et les actions d'une même société semble indiquer que la confiance peut également influer sur les évaluations des marchés obligataires. Toutefois, l'incidence de la confiance des investisseurs sur le marché obligataire n'a fait l'objet d'aucune étude. Nous examinerons si l'effet de la confiance sur la valeur des actions se répercute sur les obligations de sociétés et si cette répercussion est liée à la crise du crédit de 2008.

Ce projet apportera deux contributions importantes. Premièrement, comme la dette constitue l'une des principales sources de financement pour les sociétés, son évaluation représente un sujet d'intérêt dans la littérature financière. Nous examinerons le rôle de l'irrationalité des investisseurs dans l'évaluation de la dette. Deuxièmement, le projet favorisera une meilleure compréhension de la crise du crédit de 2008, la pire depuis la Grande Dépression, qui a pris naissance dans le marché de la dette et a ébranlé les marchés boursiers. Il a été démontré que la confiance des investisseurs devient très volatile pendant une crise. Nous posons comme hypothèse que la confiance joue aussi un grand rôle dans l'évaluation des obligations en période de crise. Pour évaluer l'incidence de la confiance des investisseurs, nous utiliserons dans nos analyses trois ensembles de données couvrant la période de 2002 à 2010.