Attitudes et pratiques des enseignants quant à l'inclusion scolaire des élèves doués, conditions de réussite et validation d'une démarche d'accompagnement des enseignants pour favoriser leur inclusion scolaire

 

Line Massé

Université du Québec à Trois-Rivières

 

Action concertée : Programme de recherche sur la persévérance et la réussite scolaires 2016-2017

Volet : Projet de recherche-action

Partenaire : Ministère de l'Éducation, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (MEESR)

Plusieurs recherches internationales montrent que les attitudes des enseignants à l'égard de l'éducation des élèves doués sont
soit neutres, soit négatives et que peu de différenciations pédagogiques sont offertes pour répondre à leurs besoins éducatifs
particuliers. Au Québec, on connaît peu de chose sur l'état de la question. En vue de mieux comprendre comment l'inclusion
scolaire des élèves doués est vécue au Québec et d'améliorer les pratiques éducatives auprès de ces élèves, ce projet de
recherche-action est réalisé en partenariat avec la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSMB), plus précisément avec
le personnel scolaire directement impliqué dans les services offerts aux élèves doués. Le projet comporte 2 volets. Les objectifs
du volet I sont de : 1) dresser le portrait des attitudes et des pratiques des enseignants québécois du primaire à l'égard des
élèves doués; 2) vérifier le lien entre les attitudes, les pratiques déclarées et certaines variables individuelles des enseignants,
3) cerner les conditions qui favorisent ou qui entravent l'inclusion scolaire des élèves doués en classe ordinaire. Pour les
objectifs 1 et 2, au moins 400 enseignants seront recrutés à la CSMB et dans d'autres commissions scolaires du Québec pour
remplir des questionnaires sur un portail Web.
 
Pour l'objectif 3, des études de cas seront réalisées (n = 20) incluant l'analyse
des dossiers scolaires, des observations en classe et des entretiens auprès des acteurs clés. Les objectifs du volet II sont de:
1) proposer un modèle d'action qui améliore la formation des acteurs scolaires de la CSMB en ce qui a trait à l'éducation des
élèves doués ainsi que l'accompagnement offert lors de l'inclusion scolaire de ces élèves, de l'étude de cas à l'élaboration et à
la mise en oeuvre du plan d'intervention individualisé ; 2) expérimenter et évaluer la pertinence du modèle d'action élaboré
auprès d'enseignants, d'élèves doués, de leurs parents ou des autres intervenants scolaires impliqués.
 
Une étude pilote et une évaluation de l'implantation seront réalisées. Lors de ces deux étapes, la méthode de collecte de données inclura l'analyse des
dossiers scolaires, des journaux de bord remplis par les accompagnateurs, des observations en classe et des entretiens auprès
des acteurs clés. Le volet I permettra de juger l'écart entre les pratiques à l'égard des élèves doués déclarées par les
enseignants québécois et celles qui sont recommandées dans les standards de pratique. Ces résultats fourniront des pistes
pour la formation et l'accompagnement des enseignants en permettant de cibler les principales lacunes à combler et les
préjugés à aborder. Le volet II permettra de peaufiner la démarche d'accompagnement offerte par la CSMB aux équipes-écoles
en ce qui a trait à l'inclusion scolaire des élèves doués et de développer des documents qui permettront de soutenir cette
démarche et de la systématiser. La démarche, les outils développés ainsi que les modules de formation en ligne pourront
servir aux autres commissions scolaires ou à toute autre personne intéressée à améliorer l'inclusion scolaire des élèves doués.
 

Appel de propositions

Pour consulter l'appel de propositions, cliquez ici.

Cochercheurs

- Claire Baudry, Université du Québec à Trois-Rivières
- Caroline Couture, Université du Québec à Trois-Rivières
- Marie-France Nadeau, Université de Sherbrooke
- Sebastien Tardif, Commission scolaire Marguerite Bourgeoys
- Christine Touzin, Commission scolaire Marguerite Bourgeoys
- Claudia Verret, Université du Québec à Montréal
 

Membres collaborateurs

- Amélie Courtinat-Camps, Université de Toulouse ¿ Jean Jaurès
- Françoys Gagné, Université du Québec à Montréal
- Jean-Yves Bégin, Université du Québec à Trois-Rivières
- Julie Grenier, Commission scolaire Marguerite Bourgeoys
- Sophie Brasseur, Institut Libre Marie Haps
 

Durée du projet, montant octroyé et date de dépôt du rapport final

Le projet est d'une durée de 3 ans, le montant total octroyé est de 222 233$ et le rapport final est attendu pour le 1er novembre 2019.