AREA - Autour de la rose enfer des animaux : expérimentations installatives et performatives d'une dramaturgie plurielle

 

Robert Faguy

Université Laval

 

Domaine : création artistique et littéraire

Programme appui à la recherche-création

Concours 2014-2015

AREA - Autour de La rose enfer des animaux est un projet de création installative et performative où les spectateurs deviennent partie intégrante du dispositif. L'écriture plurielle inspirée du « téléthéâtre cosmique » de Claude Gauvreau (1958) est composée d'éléments mécaniques et médiatiques qui interagissent en direct avec les images des spectateurs répartis autour d'une table de banquet. La recherche-création entourant ce projet s'étend sur une période de trois ans et vise à réaliser et à adapter des outils logiciels pour aider à la conception dramaturgique placée sous le sceau de la complexité. Plusieurs lignes d'écriture sont en effet conviées pour cette expérience multimodale ouverte qui évolue dans cet espace–temps limité (environ 20-30 minutes). Il s'agit ainsi de créer des réseaux de résonance à la fois formels, à la fois sémantiques, qui pourront orienter le regard et l'oreille du spectateur. Puisque chaque représentation est singulière du fait d'une participation souhaitée du spectateur devenu acteur malgré lui, les outils logiciels mis en place devront également documenter les différences pouvant se produire d'un soir à l'autre. Si certains éléments sont fixes (trame textuelle dite par des voix synthétiques, par exemple), d'autres sont variables. La production logicielle mise en place par ce projet souhaite créer un inventaire de données selon des rubriques associées aux éléments actifs de la représentation (mise en place des acteurs et des objets physiques, médias, actions…) et soumises à des concepts et des intentions de la part des créateurs.

L'objectif est donc de rendre compte de cette dramaturgie plurielle (évolution dans le temps de chacune de ces rubriques et des relations entre celles-ci) en constante mouvance à partir de la phase de conception jusqu'aux étapes de production (cycle des répétitions) menant aux présentations finales. Grâce à ces outils pouvant repérer les différences entre les diverses données consignées dans le temps, on peut ainsi observer l'évolution de l'ensemble du processus de création, ce qui devrait entre autres alimenter la réflexion sur la méthodologie propre aux recherches sur la génétique des spectacles et celles sur le processus de création.