Approches pédagogiques interculturelles adaptées à l'enseignement du français écrit et oral dans des classes linguistiquement hétérogènes et acquisition du français chez les élèves allophones néo-arrivants scolarisés au primaire

 

Céline Renaulaud

Université Laval

 

Action concertée : Programme de recherche sur l'écriture et la lecture

Volet : Bourse doctorale

Partenaire : Ministère de l'Éducation et de l'Enseignement Supérieur

La présence croissante d'élèves allophones migrants dans les classes régulières du primaire au Québec place de nombreux enseignants dans des situations nécessitant une adaptation pédagogique pour des classes multiculturelles. De leur côté, les élèves allophones sont confrontés à un double défi, l'acquisition du français et l'intégration sociale, deux conditions essentielles à leur réussite scolaire (Bouchamma,2009).Notre recherche doctorale vise un double objectif: doter les enseignants de moyens pédagogiques adaptés à un public linguistiquement hétérogène et soutenir les élèves allophones dans l'appropriation du français écrit et oral. Durant une année scolaire, des élèves de 3e primaire, allophones et francophones, seront amenés, à travers des ateliers d'écriture fondés sur une pédagogie interculturelle visant à développer le goût pour l'écriture et la lecture et à favoriser les échanges culturels (Armand,2011; Perregaux,2003; Cummins & Early, 2011), à développer leurs habiletés de lecteurs-scripteurs (Sirois et al, 2012). Les ateliers, axés sur l'écriture, la lecture et la discussion en français, permettront également aux élèves allophones de faire découvrir à tous certains aspects de leur langue maternelle (par exemple, découverte et comparaison du lexique), amenant ainsi chaque élève à développer des capacités linguistiques et métalinguistiques (Armand,2005) constituant un atout considérable pour la réussite en lecture et en écriture (Armand,2000). Les textes des élèves allophones et francophones seront recueillis et analysés afin d'évaluer la progression sur le plan des compétences langagières et de déterminer des voies d'intervention. Les textes seront en outre analysés afin de corréler l'apprentissage du français et le rapport à la langue, à la culture et à l'identité. De plus, des entretiens semi-directifs visant à explorer ce même rapport, c'est-à-dire aux langues, à la culture et à l'identité, seront menés en début et fin d'intervention avec les élèves allophones, leurs parents et l'enseignant(e) de la classe en vue de déterminer les effets d'une pédagogie interculturelle sur le rapport à l'apprentissage de la langue de l'école et sur la construction identitaire.

Appel de propositions

Pour consulter l'appel de propositions, cliquez ici.

Durée du projet, montant octroyé et date de dépôt du rapport final

Le projet est d'une durée de 3 ans. Le montant total octroyé est de 58 333 $. Le rapport final est attendu pour le 1er juillet 2019.