Anxiété sociale et abus d'alcool : examen des mécanismes du risque chez les femmes à l'université

 

Roisin O'Connor

Université Concordia

 

Domaine : personnes, communautés et vie sociale

Programme établissement de nouveaux professeurs-chercheurs

Concours 2011-2012

La forte consommation et l'abus d'alcool chez les étudiantes constituent un problème social majeur. Pour élaborer des interventions plus efficaces, il faut comprendre qui sont les personnes à risque. L'anxiété sociale pourrait être un facteur important, puisque l'on sert de l'alcool dans de nombreuses situations sociales fortement anxiogènes pour certains. Cependant, les conclusions des recherches à ce sujet ne sont pas unanimes. Par contre, des résultats empiriques semblent indiquer que les femmes, particulièrement anxieuses en contexte social comparativement aux hommes, sont plus à risque pour l'abus d'alcool. Malgré ces constatations cliniques indiquant une forte corrélation entre l'anxiété sociale et la consommation d'alcool chez certaines femmes, il existe peu d'études sur les mécanismes particuliers de risque chez celles-ci.

Ce projet tentera donc de faire la lumière sur cette situation, notamment en déterminant le rôle des mécanismes cognitifs et comportementaux en jeu. Deux études seront réalisées. La première cherchera à établir si les étapes et les motivations menant à une consommation abusive d'alcool sont les mêmes pour les femmes et les hommes anxieux en situation sociale. J'utiliserai un sondage en ligne pour recueillir les données à ce sujet. La deuxième étude se déroulera en laboratoire afin d'obtenir des résultats sur-le-champ. Elle visera à définir les mécanismes qui favorisent le risque pour les femmes seulement, ainsi que les effets de la manipulation de l'humeur (anxieux vs neutre) et de la consommation d'alcool sur l'impulsivité et les associations/attitudes liées à l'alcool.