Améliorer l'expérience socioscolaire des élèves nouvellement arrivés en situation de grand retard scolaire : transformation des modèles d'organisation des services par et pour les acteurs du milieu

 

Valérie Amireault

Université du Québec à Montréal

 

Action concertée : Programme de recherche sur la persévérance et la réussite scolaires

Volet : Projet de recherche-action

Partenaire : Le ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES)

La Commission scolaire de Montréal (CSDM) compte une importante population d'élèves nouvellement arrivés qui bénéficient de services d'accueil et de soutien à l'apprentissage du français (SASAF). Parmi ces élèves, certains sont considérés comme étant en situation de grand retard scolaire (SGRS) du fait qu'ils accusent trois ans de retard ou plus par rapport à la norme québécoise (MEQ, 1998). Les vagues d'arrivées de familles ayant vécu la guerre ou ayant eu des parcours migratoires complexes ont augmenté et diversifié la population d'élèves en SGRS, qui font face, de façon simultanée, à de nombreux défis, notamment d'ordre linguistique, scolaire et social. L'intégration de ces élèves dans le système scolaire suscite entre autres une réflexion au niveau organisationnel : les modèles d'organisation des services existant à la CSDM (intégration en classe d'accueil fermée ‘régulière', intégration en classe d'accueil fermée pour élèves en SGRS, intégration directe en classe ordinaire avec ou sans soutien linguistique) sont-ils adéquats pour soutenir la persévérance et la réussite scolaires des élèves en SGRS ? Ce projet de recherche-action vise à améliorer l'expérience socioscolaire de ces élèves et poursuit cinq objectifs spécifiques : 1) Dresser le portrait de l'expérience socioscolaire des élèves nouvellement arrivés en SGRS; 2) Documenter les modèles d'organisation des services présentement mis en place pour accueillir les élèves nouvellement arrivés en SGRS; 3) Mieux comprendre les perceptions qu'ont les élèves nouvellement arrivés en SGRS et les acteurs du milieu de l'efficacité de ces modèles sur la persévérance et la réussite scolaires des élèves; 4) Mettre en place des actions pour bonifier les modèles existants et faire l'essai, au besoin, de nouveaux modèles d'organisation des services afin de mieux soutenir les élèves nouvellement arrivés en SGRS; et 5) Recueillir les perceptions des élèves nouvellement arrivés en SGRS et des acteurs du milieu scolaire en lien avec la mise en place d'actions et la bonification des modèles existants. Cette recherche-action contribuera d'abord à faire l'état des lieux concernant l'expérience socioscolaire des élèves et les différents modèles mis en place, du point de vue des élèves et des acteurs du milieu (enseignants, professionnels, directions d'écoles, gestionnaires), rencontrés lors d'entretiens individuels. Elle permettra ensuite l'accompagnement de quatre équipes-écoles dans la réalisation d'actions pour bonifier les modèles existants, notamment en lien avec les enjeux ciblés lors des entretiens individuels. Des entretiens de rétroaction seront menés suite à la mise en place de ces actions. Ce projet constitue ainsi une occasion, pour les équipes-écoles concernées, de mettre en œuvre, en concertation avec l'équipe de recherche, des initiatives concrètes, adaptées à leurs milieux spécifiques et aux besoins des élèves. Ces initiatives seront documentées et partagées à l'ensemble des milieux scolaires québécois par l'ajout d'une section dédiée aux élèves en SGRS au webdocumentaire Des racines et des ailes. En plus de contribuer à la formation continue des acteurs scolaires et à la formation initiale des futurs enseignants (p. ex. en didactique des langues et en adaptation scolaire) qui œuvreront auprès de ces élèves, ce projet permettra de mieux renseigner les initiatives scolaires et ministérielles.

COCHERCHEURS

NOM

PRÉNOM

ÉTABLISSEMENT

DÉPARTEMENT

STATUT EN RECHERCHE

Audet

Geneviève

Université du Québec à Montréal [UQAM]

Département d'éducation et formation spécialisées

Chercheur universitaire

Collin

Simon

Université du Québec à Montréal [UQAM]

Département de didactique des langues

Chercheur universitaire

Dufour

France

Université du Québec à Montréal [UQAM]

Département d'éducation et formation spécialisées

Chercheur universitaire

Fleury

Réginald

Commission scolaire de Montréal [CSDM]

Conseiller pédagogique - Éducation et relations interculturelles / Éthique et culture religieuse

Autre chercheur, intervenant ou artiste

Robitaille

Sonia

Commission scolaire de Montréal [CSDM]

Conseillère pédagogique - français accueil

Autre chercheur, intervenant ou artiste

 

Appel de propositions

Pour consulter l'appel de propositions, cliquez ici.

Durée du projet

Le projet de recherche-action est d'une durée de 3 ans et le rapport final est attendu pour le 31 décembre 2021.