Aider la main-d'œuvre vieillissante à interagir avec les technologies modernes : l'usage d'une approche  « design  » pour comprendre le stress et l'efficacité associés à l'utilisation des technologies modernes par les employées âgées

 

Stefan Tams

HEC Montréal

 

Domaine : gestion des organisations

Programme établissement de nouveaux professeurs-chercheurs

Concours 2015-2016

Pour réussir dans le marché, les organisations dépendent de plus en plus de la technologie de l'information (TI) moderne, comme les logiciels complexes ou les téléphones intelligents. En même temps, la main-d'œuvre devient de plus en plus âgée. Ces deux tendances sont peu compatibles, générant du stress pour de plus en plus d'employés et réduisant ainsi leur capacité à utiliser efficacement les TI. Cette étude cherche à mieux comprendre comment aider des employés âgés dans leur capacité à mieux utiliser les technologies modernes. Pour ce faire, l'étude examine les principaux facteurs associant l'âge au stress et l'âge à une utilisation efficace des TI. En particulier, l'étude se concentre sur la charge cognitive d'une tâche, qui peut varier en fonction de l'âge pour certaines interfaces, mais non pour d'autres. La méthodologie se base sur l'exploitation d'une expérience de laboratoire et d'un sondage. Tout d'abord, l'expérience de laboratoire utilisera des mesures physiologiques  comme la variation du niveau des hormones du stress pour découvrir quelles interfaces conviennent aux employés âgés. Ensuite, le sondage utilisera des mesures psychologiques afin de renforcer et d'approfondir les explications générées par l'expérience de laboratoire précédente.

La principale contribution de cette recherche sera un modèle théorique qui décrit comment la charge cognitive change en fonction de l'interface utilisée et son  impact sur le stress vécu par les employés. Sur la base de ce modèle, il sera possible d'établir les conditions qui diminuent le stress généré par les TI modernes chez les employés, surtout les employés plus âgés. De plus, les résultats empiriques contribueront au développement des lignes directrices pour rendre l'utilisation des TI plus efficace