Agneaux de Dieu, instruments de l'Empire : le parrainage d'enfants dans les missions américaines et les organismes de développement

 

Hillary Kaell

Université Concordia

 

Domaine : cultures, religions et civilisations

Programme établissement de nouveaux professeurs-chercheurs

Concours 2014-2015

Les programmes de parrainage d'enfants qui invitent des donateurs à envoyer de l'argent pour « adopter » un enfant à l'étranger sont au centre des méthodes employées par les organismes de bienfaisance pour lever des fonds et attirer la sympathie des Occidentaux. Ce projet est le premier à faire un tour d'horizon complet de ces programmes. En me penchant sur la période depuis les 1950 et sur des organismes chrétiens, je tenterai de déterminer ce qui contribue à promouvoir ces programmes et ce qui attire les parrains. Comment le parrainage est-il perçu en ce qui a trait aux liens de parenté et aux images bibliques? Comment cela fait naître des imaginaires mondialisés, où des liens entre réseaux d'églises et chrétiens se créent par le truchement des théologies de la « Grande Commission » ou du « Corps du Christ »?

Mon travail jette un éclairage important sur la façon dont les chrétiens américains se positionnent dans le monde. Il analyse en outre comment les échanges commerciaux comme les dons de charité sont bien ancrés dans la pratique chrétienne contemporaine. Et enfin, il décortique les notions de domesticité chrétienne en explorant le rôle des femmes dans les réseaux transnationaux, étant donné qu'elles représentent la majorité des parrains. L'examen de la mobilisation citoyenne au regard d'activités telles que le parrainage d'enfants fait la lumière sur le rôle que les chrétiens américains s'attribuent à une époque de mondialisation sans précédent.