Affiche sociale engagée : recherche-création de type participatif avec des victimes de violence conjugale et des hommes au comportement impulsif dans un contexte de design d'auteur

 

Sylvie Pouliot

Université Laval

 

Domaine : création artistique et littéraire

Programme appui à la recherche-création

Concours 2011-2012

Ce projet de recherche-création de type participatif porte sur la création d'affiches sociales engagées dont le sujet est la violence conjugale. Celui-ci s'insère dans une démarche participative de création d'auteur qui, comparativement à un mandat-client, ouvre à un engagement profond et à une plus grande liberté d'expression, permettant ainsi au designer graphique de sortir de son carcan professionnel.

Ce projet clarifiera ce processus, en dégagera les spécificités et les aspects contributifs à l'avancement du design graphique comme discipline de recherche et d'enseignement. L'affiche a été identifiée comme médium pour ses possibilités communicationnelles et expressives, son accessibilité et son appropriation par un large public. Une réflexion sera portée sur sa pérennité et ses possibilités d'en élargir les fonctions conceptuelles, contextuelles et interactives. Modalités du projet : 1) Rencontres avec les spécialistes du sujet et immersion dans le milieu afin de cerner les enjeux et les problématiques; 2) Identification des thématiques et formulation des objectifs de communication qui seront utilisés lors des ateliers de création; 3) Création d'une banque d'images, libres de droits d'auteur, afin que les participants aux ateliers de création puissent utiliser et manipuler librement ces images; 4) Animation de différents ateliers de création de type participatif, tenus respectivement avec des femmes victimes de violence conjugale, leurs enfants et des agresseurs. Afin d'exprimer visuellement leur point de vue sur un problème qui les touche, les victimes et les agresseurs, accompagnés du designer, seront invités à concevoir des affiches; 5) Comparaison et catégorisation des affiches selon une grille d'analyse rhétorique et sémiotique élaborée par l'équipe de chercheures. Il existe actuellement des classifications d'affiches presque exclusivement basées sur son évolution chronologique. Cette grille d'analyse permettra l'établissement d'un système de classification selon les contenus sémantiques; 6) Réappropriation par le designer de certaines affiches. Avec l'accord des participants, le designer procèdera à des variations des affiches choisies en tenant compte de la grille d'analyse, et ce, afin d'accentuer la perception et l'efficacité communicationnelle; 7) Diffusion et évaluation des affiches. Le processus de création est élargi au contexte de diffusion (affichage, vernissage et lieux d'exposition). Les affiches seront testées dans le but d'en évaluer l'impact d'interprétation.

L'originalité de ce projet vient non seulement de sa démarche et de l'élaboration d'un système de classification, mais également de l'équipe de recherche, qui associe trois professeures chercheures, une praticienne en design, une théoricienne en communication et en rhétorique visuelle et une spécialiste en violence conjugale.

Les retombées de ce programme de recherche seront nombreuses. Lancée à Québec le 8 mars 2012, dans le cadre de la Journée internationale des femmes, l'exposition des affiches et du matériel illustrant la démarche sera présentée par des organismes œuvrant contre la violence au Canada; itinérante, l'exposition circulera jusqu'en 2013. Afin de prolonger la durée de vie des messages engagés sur ce thème, certaines affiches seront imprimées sur tissu et transformées en sacs réutilisables. L'ensemble du projet sera documenté.