Adapter la ville aux changements climatiques en s'appuyant sur les expérimentations locales

 

Geneviève Cloutier

Université Laval

 

Domaine : milieux de vie et aménagement

Programme établissement de nouveaux professeurs-chercheurs

Concours 2015-2016

La recherche sur l'adaptation des milieux locaux aux changements climatiques souligne l'existence de barrières institutionnelles et organisationnelles importantes, qui freinent le passage à l'action. Notamment, la culture organisationnelle en vase clos et le manque de vision collective contribuent au déplacement du centre de gravité de la gouvernance climatique vers des terrains d'expérimentation, réunissant divers acteurs dans un cadre de réflexion et d'action souvent innovateur, plus souple que le cadre institutionnel. Les expérimentations explorent le potentiel d'approches et de pratiques alternatives à celles qui sont éprouvées. Dans quelle mesure la planification institutionnelle peut-elle tirer des apprentissages de ces initiatives expérimentales?

Afin de mieux comprendre de quoi et par qui sont faites les expérimentations qui contribuent à la gouvernance locale de l'adaptation aux changements climatiques, le projet est d'étudier en détail et de comparer quatre expérimentations locales. Ces dernières répondent toutes aux critères de définition d'une expérimentation de gouvernance locale de l'adaptation, mais elles se distinguent par le profil et la culture organisationnelle de leur porteur (OBV, citoyens, organisation municipale), par la nature de leur intervention et des pratiques qu'elles valorisent (surveillance, verdissement, réfection de rue, gestion des risques d'inondation) et par leur façon d'aborder le dossier climatique (directement ou indirectement). Une analyse documentaire et de site, des entretiens semi-directifs et une analyse de contenu permettront de détailler a) les obstacles rencontrés et la manière de les surpasser, b) les outils (juridiques, techniques, réglementaires) utilisés et c) les expertises et connaissances mobilisées.