Accommodements scolaires, pratiques pédagogiques inclusives et trajectoires d'adaptation des étudiants en situation de handicap au moment de la transition secondaire-collégial

 

Simon Larose

Université Laval

 

Action concertée : Programme de recherche sur la persévérance et la réussite scolaires

Volet : Projet de recherche

Partenaire : Le ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES)

L'augmentation du nombre d'étudiants en situation de handicap (ESH) fréquentant les établissements d'enseignement postsecondaire est un phénomène bien documenté au Québec et ailleurs. Cette augmentation traduit la valeur qu'accorde la société à la diversité et aux droits de ceux et celles qui doivent composer quotidiennement avec un handicap. Elle soulève cependant un certain nombre de défis en raison des difficultés d'adaptation scolaire que rencontrent les ESH au moment de la transition vers le collégial. Deux approches sont actuellement privilégiées par les collèges pour prévenir ces difficultés. La première est celle des accommodements scolaires offerts à la suite d'une évaluation systématique des besoins (mesure adaptée). La seconde est celle d'inculquer progressivement une culture de la pédagogie inclusive dans les classes du collégial (mesure universelle). En dépit de la popularité grandissante de ces deux approches et des ressources importantes qui leurs sont consacrées, très peu d'études ont cherché à les décrire de façon systématique et à en mesurer leurs effets sur l'adaptation des ESH au moment de la transition. Ce projet répond au besoin #2 exprimé par les partenaires de l'Action concertée. Son objectif est d'analyser de façon longitudinale les effets des accommodements scolaires et des pratiques pédagogiques inclusives au secondaire et au collégial sur les trajectoires d'adaptation des ESH au moment de la transition secondaire-collégial. Les trajectoires d'adaptation sont définies sous l'angle de la motivation (c.-à-d. autonomie, compétence et attachement), de l'ajustement (c.-à-d. émotif, social, scolaire et institutionnel) et de la réussite et persévérance scolaires des étudiants. Six objectifs spécifiques sont poursuivis par le projet :

1) Décrire les mesures d'accommodement dont ont bénéficié les ESH au secondaire et au collégial ainsi que leurs perceptions d'utilité de ces mesures; 2) Décrire leurs perceptions des pratiques pédagogiques inclusives dans leurs classes de français (secondaire et collégial), d'anglais (secondaire et collégial) et de philosophie (collégial); 3) Décrire leurs trajectoires d'adaptation au moment de la transition et comparer ces trajectoires à celles d'étudiants d'un groupe témoin; 4) Estimer les liens de prédiction entre, d'une part, le portrait des mesures d'accommodement reçues par les ESH (forme, intensité et longévité), leurs perceptions d'utilité de ces mesures et leurs perceptions des pratiques pédagogiques inclusives et, d'autre part, leurs trajectoires d'adaptation au moment de la transition; 5) Dresser un portrait des effets des mesures d'accommodement et des pratiques pédagogiques inclusives selon le sexe du participant, son profil diagnostique et le statut socioéconomique de son milieu familial; 6) Explorer les barrières et facilitateurs rencontrés par les ESH et conseillers des services adaptés dans l'implantation des mesures d'accommodement.

Ce projet générera plusieurs retombées pour les ordres d'enseignement secondaire et collégial, et plus particulièrement pour les Centres Collégiaux de Soutien à l'Intégration (CCSI) et les services adaptés des collèges. Il leur permettra de dresser un premier portrait de la continuité et qualité des services adaptés et des pratiques pédagogiques inclusives entre le secondaire et le collégial, d'évaluer le rôle complémentaire de ces deux approches dans la prévention des difficultés d'adaptation des ESH et de comprendre leurs mécanismes d'action respectifs.

COCHERCHEURS

NOM

PRÉNOM

ÉTABLISSEMENT

DÉPARTEMENT

STATUT EN RECHERCHE

Beaulieu

Catherine

Cégep de Saint-Laurent

Psychologie

Chercheur de collège

Bureau

Julien

Université Laval

Fondements et pratiques en éducation

Chercheur universitaire

Cellard

Caroline

Université Laval

École de psychologie

Chercheur universitaire

Janosz

Michel

Université de Montréal

École de psychoéducation

Chercheur universitaire

 

Appel de propositions

Pour consulter l'appel de propositions, cliquez ici.

Durée du projet

Le projet de recherche est d'une durée de 3 ans et le rapport final est attendu pour le 31 décembre 2021.